analyse
Covid-19 : quelles mesures l’employeur doit-il prendre pour protéger la santé de ses salariés ?
Image_article_33710.jpg

Dans le cadre de la gestion de la crise épidémique, le ministère du Travail a publié à destination des employeurs une plaquette d’information sur les mesures à prendre pour protéger la santé de leurs salariés. L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. La loi prévoit qu’il doit prendre des mesures de prévention et veiller à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances.

Une crise sanitaire est un changement de circonstances qui doit le conduire à s’assurer que les mesures qu’il met en œuvre habituellement sont toujours adaptées ou doivent l’être pour protéger les salariés contre les risques de contamination. II en va de l’intérêt des salariés, mais aussi des entreprises, car la présence des salariés à leur poste dépendra largement de leur confiance dans la capacité de l’entreprise à répondre à leurs inquiétudes et à les protéger contre les risques spécifiques liés au virus, notamment ceux qui sont en contact avec les clients.

L’employeur doit donc réévaluer ces risques. Ce n’est pas forcément une démarche lourde. Il doit concrètement passer en revue les circonstances dans lesquelles les salariés peuvent être exposés au virus et mettre en œuvre les mesures nécessaires pour éviter ou, à défaut, limiter au plus bas le risque : télétravail, organisation du travail (règles de distances sociales), équipements (écrans ou éloignement des guichets...), information, sensibilisation et consignes de travail.

Le dialogue dans l’entreprise revêt une importance essentielle en situation de crise. Les représentants du personnel, en particulier les représentants de proximité et le CSE, sont bien placés pour aider à identifier les situations à risque au quotidien et la faisabilité réelle des actions que l’employeur envisage de mettre en œuvre. Ils peuvent anticiper les questions pratiques, puis participer à la diffusion de l’information auprès de leurs collègues. Les réunions doivent de préférence être tenues en visio-conférence.

Suite au passage au stade 3 de l’épidémie, le télétravail devient la norme pour tous les postes qui le permettent. Les salariés dits à risques (la liste complète est mise à jour sur le site du ministère de la santé) doivent être placés en télétravail ou en arrêt de travail, en se connectant sur declare.ameli.fr.