L'Officiel des Cuisinistes
equipement
Cosentino présente son rapport RSE 2019
Image_article_45402.jpg

Le groupe espagnol a une fois de plus publié son Rapport RSE 2019, afin que toutes les parties intéressées puissent découvrir les performances de l’entreprise et leur contribution aux objectifs de développement durable (ODD) pour l’Agenda 2030 des Nations Unies. L’entreprise a contribué plus spécifiquement et de façon considérable à 5 des 17 ODD, les plus liés à leur activité. C’est ainsi que la multinationale répond aux demandes croissantes des parties prenantes et de la société en général, de sorte que d’autres entreprises rédigent des rapports détaillés sur leur évolution concernant les aspects non financiers, essentiellement dans les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise. En plus de montrer les objectifs atteints, ce document comprend leur rapport sur l’information non financière (NFIR). Cela donne plus de transparence à ce type de document et il a été préparé en respectant les exigences en matière d’information et les indicateurs standard du GRI (Global Reporting Initiative).

Le groupe consolide son rôle d’employeur avec un total de 4.785 salariés en 2019, dont 91 % bénéficient d’un contrat à durée indéterminée. Ce chiffre est supérieur de 11 % à celui de l’année précédente. En outre, d’autres progrès ont été réalisés dans les domaines de l’égalité et de la diversité, avec jusqu’à 75 nationalités différentes représentées. Le nombre de femmes occupant des postes à responsabilité a atteint plus de 14 %, 23 % de la main-d’œuvre étant féminine. Dans le cadre de son programme de gestion et de développement des talents, l’entreprise a quadruplé le volume de temps de formation des employés, avec un total de 170.543 heures.

Pendant ce temps, au niveau externe, l’entreprise a continué à mettre en œuvre ses programmes de recrutement "Impulsa" et "Proyecta". Elle a également renforcé son engagement en faveur du développement professionnel et, à partir du mois de septembre 2020, un nouveau cursus de formation professionnelle de haut niveau sera disponible.

En termes de santé et de sécurité, Cosentino prête une attention particulière en matière de prévention des risques et de santé au travail à la fois pour ses employés et l’ensemble de la chaîne de valeur. En 2019, l’entreprise a réussi à réduire le taux d’accidents sur l’ensemble de ses sites de 17 % par rapport à 2018. Elle a également renforcé son programme "Seguridad por Rutinas", augmenté le nombre d’heures de formation interne de près de 8 % et a investi 12,8 millions d’euros dans les systèmes de sécurité pour ses usines de production et de traitement à Almería, au Brésil et aux Etats-Unis.

Dans le domaine du développement durable, l’entreprise avance en respectant les normes maximales en matière de qualité et de respect de l’environnement. Cela s’est traduit par une autre année présentant de bons indicateurs de performance. Par exemple, Cosentino a augmenté le taux de recyclage des déchets de 33 % et produit 1,45 million de m2 de dalles à partir de matériaux récupérés ou recyclés, soit environ 20 % de la production totale. Grâce aux initiatives de mobilité et aux projets d’efficacité énergétique, une émission de plus de 15.000 tonnes de CO2 a été évitée. L’année 2019 a été cruciale dans le calcul initial de l’empreinte carbone de l’ensemble de l’organisation et de sa chaîne de valeur. Grâce à cet effort, l’entreprise a identifié les étapes dans les processus où la production d’émissions et leur impact sont les plus importants.

Cet engagement envers la planète et l’environnement s’étend également à la région où l’entreprise opère. En 2019, Cosentino a fait don de 1,1 million d’euros pour améliorer le bien-être de la communauté et a continué à améliorer l’éducation des jeunes à travers des activités menées par la Fondation Eduarda Justo. «Ce document est une source de fierté pour l’ensemble de l’organisation parce qu’il montre, de manière transparente et publique, non seulement notre engagement envers les ODD, mais aussi le travail conjoint et efficace de tous les départements de l’entreprise pour répondre à la fois aux indicateurs de la Global Reporting Initiative et à la Déclaration d’information non financière. Il confirme, sans aucun doute, la bonne mise en œuvre de nos politiques environnementales, sociales et de gouvernance qui façonnent notre modèle d’entreprise durable», indique María del Mar Martínez-Cosentino Ramos, membre du conseil d’administration et présidente du Comité RSE du groupe Cosentino.