L'Officiel des Cuisinistes
analyse
Les fabricants allemands livrent leur bilan du premier semestre 2020
Image_article_12904.jpg

Selon le dernier bilan publié par l’industrie allemande de la cuisine, les ventes de meubles enregistrées en juin 2020 (+ 12,81 % par rapport à juin 2019) ont permis de compenser le recul dû à la crise sanitaire. Pour le premier semestre de l’année, les ventes s’élèvent à environ 2,5 milliards d’euros, soit une baisse de 2,28 % par rapport à la même période l’année dernière. Les ventes intérieures ont légèrement augmenté de 0,46 %, tandis que les ventes à l’étranger ont diminué de 6,12 % (- 6,64 % dans la zone euro).

Le panel de commandes de la VdDK fournit également des signaux positifs pour la poursuite du développement des ventes, le mois de juillet affichant une hausse de 25,95 % (intérieur : + 27,93 %, étranger : + 23,30 %). L’industrie allemande de la cuisine semble ainsi rattraper le terrain perdu au printemps. En dehors de l’Allemagne, la France, le marché le plus important, a été la principale cause des lourdes pertes du premier semestre avec - 17,9 %.

Dans le même temps, les Pays-Bas, qui occupent la deuxième place des exportations allemandes de meubles de cuisine, ont enregistré une croissance de 4,6 %. L’Autriche (- 7,5 %) et la Belgique (- 11,6 %), la Suisse (- 5,5 %) et surtout la Grande-Bretagne (- 28,2 %) sont également en baisse. La Chine, en revanche, a pu reprendre la septième place avec 29,9 %, tandis que les ventes vers l’Espagne et les Etats-Unis ont de nouveau régressé dans une proportion à deux chiffres.