L'Officiel des Cuisinistes
services
Quelques tendances observées à EuroCucina

Publié le 20 juin 2022

Image_article_74989.jpg

Enfin. Après une édition 2020 annulée, une édition 2021 reportée d’avril en septembre, insignifiante et peu visitée en dehors des Italiens, nous avons enfin eu droit à une nouvelle édition d’EuroCucina, la première depuis 2018. Du 7 au 12 juin derniers, l’ensemble des pavillons du Salon du Meuble de Milan a accueilli, pour cette soixantième manifestation transalpine, plus de 262.000 visiteurs de quelque 173 pays différents. Nous y étions bien évidemment.

Voici nos premières observations, à chaud. Un premier fait marquant sur de nombreux stands est l’exposition non plus de prototypes, comme cela a pu être le cas par le passé, mais de produits très rapidement commercialisés, voire déjà sortis il y a six mois ou un an. Tout simplement parce qu’ils n’ont jamais été présentés aux professionnels, faute de salon. Nous avons noté l’accent de plusieurs fabricants sur les meubles de 75 cm de largeur. Associés à l’omniprésence des portes descendant jusqu’au sol, voire de très grande hauteur pour les armoires, cela donne un rendu cossu aux implantations. Certains réfrigérateurs et quelques fours sont adaptés à ces mesures, mais les fabricants d’appareils électroménagers ont encore du pain sur la planche si cette tendance vient réellement à se généraliser dans un futur proche. Pour les lave-vaisselle de 60 cm encastrés, un astucieux module de 15 cm dissimulé par la porte de 75 cm permet de stocker les consommables.

Côté façade et finition, nous avons observé beaucoup de portes en bois avec rainures verticales. Plusieurs marques italiennes proposent par ailleurs des portes avec cadre aluminium, sur lequel peut être apposé une porte de faible épaisseur en placage bois, verre, pierre au encore céramique, pour une grande variété de finition et un rendu premium. En ce qui concerne l’ergonomie, après certaines années ou les meubles hauts se faisaient plus rares, on assiste au contraire à l’exploitation au maximum de la hauteur disponible avec des implantations dévoilant des portes d’armoires toute hauteur vraiment statutaires. Côté déco, l’éclairage est bien souvent utilisé dans les expositions pour valoriser et différencier au maximum les cuisines. Enfin, impossible de ne pas observer la percée fulgurante du système Pocket, de Blum, de portes à escamotage latéral, implanté sur de nombreux stands.

Une édition satisfaisante avec plusieurs tendances observées, donc, même si nous avons regretté la quasi disparition des fabricants haut de gamme, qui préfèrent organiser des événements dans Milan plutôt que d’exposer à EuroCucina. On y perd un peu de la magie que générait chaque visite de la manifestation milanaise. Du coup, les exposants électroménagers, qui dévoilaient de nombreuses nouveautés, voient leur poids par rapport aux exposants de meubles de cuisine se renforcer.